Les religions mythiques gréco-latines sont le berceau de la civilisation occidentale, elles représentent le monde terrestre : Vénus est la déesse de l’amour, Bacchus est le dieu du vin, Cybèle la déesse de la fertilité et de l’agriculture, etc. Ces dieux sont le paradigme du comportement humain et le modèle à suivre des grands conquérants comme Alexandre le Grand qui disait descendre d’Hercule et d’Achille, ou Jules César de Vénus.

Jésus-Christ est né à l’époque de l’empereur romain Tibère en Judée, qui était une province de l’Empire. Le monde romain était centré sur l’homme et sur l’ordre établi par les lois et le droit. Il y avait avec une vision hédoniste de la vie, de la jouissance des plaisirs terrestres.

Les enseignements de Jésus représentent un saut évolutif de la conscience. Jésus est venu nous découvrir le Royaume des Cieux.

Et Jésus dit :: Le Royaume des Cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Il a trouvé une perle précieuse, il est allé vendre tout ce qu’il avait et l’a achetée.

Pour découvrir le Royaume des Cieux et le trésor qu’il renferme, cela vaut la peine de tout vendre.

Et Jésus dit : Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre.

Ce sont nos cœurs confus et aguerris qui ont fermé les yeux et ne veulent pas comprendre, ni entendre, face aux suggestions du monde.

Et comme Jésus dit : Mon royaume n’est pas de ce monde.

Le monde représente tout ce qui est terrestre, le pouvoir, l’argent, l’ambition. L’aspect négatif du pouvoir, c’est son abus et la tyrannie ; le côté négatif de l’argent, c’est la cupidité et la corruption ; et de l’ambition, le manque de conscience et de considération envers les autres. Quand le niveau de conscience monte, nous ne poursuivons plus les objectifs portés par la peur, l’ambition, le mécontentement ou la nécessité de nous faire un nom.

Et Jésus dit : La vérité vous affranchira.

Jésus nous demande d’être sincères dans la quête de la vérité, car il faut rechercher la connaissance en nous et en dehors de nous. Il faut prendre conscience des contraintes sociales. La recherche de la vérité ne peut se faire qu’en essayant d’être sincères avec nous-mêmes, dans la connaissance de soi.

Et Jésus dit : Laissez venir à moi les petits enfants.

L’innocence et la simplicité sont nécessaires à la recherche de la vérité. Les processus confus de la pensée et des suggestions du monde, contrairement à la simplicité et à l’innocence de l’enfant, qui ne connaît pas la haine, ni la cupidité ou l’envie.

Et Jésus dit : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, regardez les lis des champs.

Il faut se concentrer sur le présent. Il n’y a pas de problèmes, il y a des situations. Nous ne savons pas ce que le destin ou la Providence nous réserve, ni le jour ou l’heure où cela se produira.

Et Jésus dit : Quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave, et il n’y a pas de grand parmi vous.

Nous sommes tous là pour servir : l’homme politique, l’entrepreneur et le citoyen. C’est l’idée d’une véritable égalité.

Et Jésus dit : Que celui de vous qui est sans péché jette la première pierre.

Nous devons respecter la vie et ne pas juger les autres parce que nous ne connaissons pas leurs circonstances en profondeur.

Et Jésus dit :: Un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l`un, deux à l`autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s`en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n`en avait reçu qu`un alla faire un creux dans la terre, et cacha l`argent de son maître.

Nous devons donner le meilleur de nous-mêmes. Dieu confie ses dons ou ses talents aux hommes avec l’obligation de les développer par une réponse fructueuse et non l’inactivité par peur, excès de précaution, lâcheté ou paresse. Il faut toujours donner le meilleur de nous-mêmes.

Et Jésus dit : Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin. Les oiseaux étant venus ont tout mangé. D’autres sont tombés sur des endroits pierreux et se sont perdus. Mais d’autres sont tombés sur de la bonne terre et ont donné une bonne récolte.

Il est difficile de trouver le vrai chemin. La semence est le message, c’est la prise de conscience, l’ouverture à la vérité de ce qui est important. Avec attention et persévérance, nous essayons de découvrir le trésor de l’Amour.

Et Jésus dit : Vous avez appris qu`il a été dit : œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu`un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l`autre.

 

Ce sont les attitudes qui reflètent l’amour véritable, où l’amour est au-dessus de la loi, et où il n’y a pas de jugement, c’est l’amour à l’état pur.

Et Jésus dit : Je prends plaisir à la miséricorde, pas aux sacrifices.

L’amour est donné en échange de rien, le sacrifice prétend obtenir quelque chose. Moi-même et le prochain, nous sommes un même être : quand nous faisons du mal au prochain, nous nous le faisons à nous-mêmes.

Et Jésus dit : Pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

Le plus grand signe d’amour de Jésus mourant sur la croix consiste à pardonner et à ne blâmer personne sur ce qui est juste ou non. C’est une preuve d’amour qui reflète la grande distance entre les misères du monde et le royaume des cieux.

Dans les enseignements de Jésus :

  • Nous trouvons le contraste entre le Monde et le Royaume des Cieux, et comment vivre dans le monde en assumant ce message : en exerçant le pouvoir sans corruption, en gérant l’argent sans cupidité et l’ambition avec compassion.
  • Pour atteindre la Connaissance, il faut le faire avec simplicité et développer les talents; il faut accepter la providence, en cherchant la vérité et en s’abstenant de juger.

L’amour est au-dessus de la « loi ». Quand cela est nécessaire, il guérit ou travaille le samedi, il s’occupe des plus démunis, des femmes, des malades et des enfants. Car ce ne sont pas vos croyances qui font de vous une meilleure personne, mais votre conduite.

Le message de Jésus Christ est un message d’Amour et la question est la suivante : comment s’approcher de l’amour ?

Nous devons le découvrir comme foyer de conscience que nous sommes, dans le rapport au monde et aux autres. C’est bien là le Royaume des Cieux.