Au Ier siècle av. J.-C., des habitants de la Rome antique établissent une colonie militaire qui reçoit le nom de Caesaraugusta en l’honneur de l’empereur César Auguste.

De cette époque sont conservés le théâtre romain de Saragosse, les thermes et les restes de l’ancienne muraille romaine, que l’on peut aujourd’hui visiter.

La ville est ensuite prise par les wisigoths puis par les musulmans. Ces derniers l’appellent Saraqusta. Elle devient un taïfa important avec la construction du palais de l’Aljafería. C’est aujourd’hui le siège des Cortes ou Parlement d’Aragon.

Elle est reconquise en l’an 1118 par Alphonse Ier le Batailleur, qui la transformera en capitale du Royaume d’Aragon. Il existe un monument en son honneur dans le Parque Grande de Saragosse.

Pendant l’Inquisition, du temps des Rois Catholiques, des émeutes ont eu lieu ainsi que l’assassinat de l’inquisiteur Pedro Arbúes, dans lequel sont impliqués les conversos de la société juive.

En 1746, le peintre Francisco de Goya, considéré comme l’un des peintres espagnols les plus importants de l’histoire, voit le jour dans la ville de Fuendetodos.

Pendant la guerre d’indépendance espagnole contre Napoléon, la ville subit deux sièges et offre une résistance féroce semée d’actes héroïques comme celui d’Agustina d’Aragon quand Saragosse était gouvernée par son capitaine général, José de Palafox. La Puerta del Carmen, encore conservée, fut témoin de ces faits.

La cathédrale-basilique du Pilar, classée bien d’intérêt culturel et patrimoine historique, est le plus grand temple baroque d’Espagne, érigé en l’honneur de la Vierge du Pilar, patronne de l’Espagne qui, selon la tradition, a visité Saragosse « encore dans sa chair mortelle ».

La cathédrale Saint-Sauveur, appelée la Seo (ou siège épiscopal), est également remarquable. Dans le même style mudéjar, on peut également voir les églises de San Miguel de los Navarros et de la Magdalena, entre autres. La Lonja, de style Renaissance aragonais, est un bâtiment civil de même que le Marché Central, construit au début du XXe siècle.

Parmi les Aragonais importants, outre le peintre Goya déjà mentionné, on peut citer le philosophe et écrivain Baltasar Gracián, le réalisateur Luis Buñuel et les musiciens Enrique Bunbury et Eva Amaral.

Dans le quartier du Tubo on peut déguster de délicieuses tapas.

Par ailleurs, les Fêtes du Pilar, qui ont lieu le 12 octobre, englobent de nombreuses festivités, telles que l’offrande de fleurs à la Vierge, pour laquelle on confectionne un immense manteau floral sur la place du Pilar avec la participation de personnes venues de toutes les parties du monde.

L’Expo 2008 s’est tenue à Saragosse après l’arrivée du TGV en 2003. Ayant l’eau et le développement durable pour thème central, cette expo a impulsé une importante transformation de la ville, avec notamment la construction de la tour de l’Eau et du Pavillon-Pont.